Janet Trigolet Ostéopathe
Saint-Gildas-de-Rhuys et Vannes

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Blog

Projet Pyrénées avec l'EMIA - Juillet 2018

Publié le 27 juillet 2018 à 0:00

J’ai eu la chance de participer à une aventure sportive unique début juillet avec l’une de mes consœurs ostéopathe. En voici le récit.

Nous sommes arrivées à Collioure le dimanche 1er Juillet 2018 au soir et nous avons rencontré l’équipe avec qui nous allions partager un beau projet appelé « Unis pour les sommets ».

Ce projet avait pour but de sensibiliser aux blessés de guerre en montrant qu’il y a une vie après de tels drames, même si la reconstruction n’est pas la même pour tout le monde. Il a aussi permis de faire comprendre que le sport est un bon moyen d’entraide et de sociabilisation.

L’équipe se composait de 18 personnes. Les rouleurs étaient 6 étudiants le l’EMIA (Ecole Militaire Inter Armes) située à Coëtquidan dans le Morbihan, et 3 anciens blessés de l’Armée de Terre. Pour les suivre et les aider à pouvoir accomplir ce projet, 6 étudiants s’occupaient de la logistique, deux ostéopathes et une kinésithérapeute s’occupaient du bien être des rouleurs.

Nous sommes partis de Collioure le lundi matin de très bonne heure pour arriver à Bayonne le vendredi midi. Cinq jours de vélo, d’ascension, de fatigue, de paysages merveilleux et de bonne humeur peuvent résumer ce séjour. Nous sommes passés par des sommets mythiques dont le Tourmalet. Les rouleurs faisaient entre 120 et 180 km par jour avec un total d’environ 2000 m de dénivelé positif. Chaque commune où nous nous arrêtions le soir nous réservait un accueil chaleureux. Ils nous logeaient et nous partagions un repas tous ensembles pour permettre de discuter et de partager autour de ce projet.

Les journées étaient faites de la manière suivante. Deux équipes étaient crées chaque soir pendant le briefing. Une équipe qui allait suivre les rouleurs avec deux voitures : une en tête et une à l’arrière. Cette dernière transportait toujours une personne du pôle santé pour permettre de suivre et de venir en aide aux rouleurs si besoin. Le ravitaillement en eau et en nourriture se faisait aussi avec cette voiture. La deuxième équipe s’occupait de l’arrivée dans la commune suivante pour installer et décharger tout le matériel et permettre aux rouleurs de se reposer après chaque grosse journée.

En tant qu’ostéopathe, mon rôle était d’aider au bien être des rouleurs chaque soir, et même parfois en haut des cols pendant les pauses repas. Le troisième et plus gros jour nous avions posé nos tables au point culminant entre Mont Louis et Massat pour apporter un repos musculaire aux rouleurs et pour qu’ils puissent continuer la route dans les meilleures conditions physiques possibles.

Tous les soirs, nous apportions des soins. Le but était de procurer une détente musculaire mais aussi redonner de la mobilité aux différentes articulations souffrantes. Les rouleurs étaient très satisfaits de notre présence et ont sentis une vraie utilité à nos métiers. Même si la fatigue se faisait sentir au bout de quelques jours, les soins apportés étaient les bienvenus et les soulageaient beaucoup.

Ma collègue et moi avons fait équipe avec une kinésithérapeute. Ce qui nous a permis d’échanger et d’apprendre les unes des autres. Ce fut aussi l’opportunité de montrer que nos deux métiers sont complémentaires, et que nous pouvons travailler en synergie pour permettre un meilleur équilibre chez nos patients.

Nous avons fait de merveilleuses rencontres durant ce projet. Ce fut un moment intense sportivement comme humainement. Voir ces blessés de guerre reconstruits après de telles épreuves de la vie, force au respect et à la motivation. Ces personnes nous ont beaucoup appris et nous avons pu échanger avec eux sur leur passé comme sur leur futur.

Arrivés à Bayonne, nous avons pu rencontrer le directeur de l’EMIA avec qui nous avons échangé sur notre participation. Ce fut une très belle expérience qui nous ouvre d’autres portes et d’autres objectifs en tant qu’ostéopathe. Nous espérons pouvoir renouveler de tels projets.

 

Catégories : Aucun